Dieu œuvre avec ordre

biblefoiDieu œuvre avec ordre

" Mais que tout se fasse avec bienséance et avec ordre (1 Corinthiens 14:40)".

Cette parole fut donnée par l’apôtre Paul aux Corinthiens dans le cadre des manifestations du Saint-Esprit au milieu de l’assemblée.  L’ordre régit toute l’œuvre de Dieu, que cela soit dans la création, dans son Eglise, dans nos vies chrétiennes. Sans ordre il n’y aura que confusion et désolation. Il est impossible de progresser sans ordre, le mot "disciple" implique la discipline. A travers notamment  la conversion de Paul il nous est possible de nous en approcher sérieusement.

1) "...tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui (Actes 9:3)". Le premier réflexe d’un chrétien doit être de rechercher la révélation du Christ, et surtout une révélation qui vient bien du ciel. La lumière est profondément liée à la vie et à l’Esprit car Dieu est lumière, nous devons nous obstiner à marcher dans et par Sa lumière comme Il est Lui-même dans la lumière. Quelque chose doit constamment briller en nous, nous devons pouvoir discerner un éclat intérieur porteur de vie. Il n’y a que cette lumière qui puisse révéler la personne du Christ crucifié, ressuscité et glorifié. Les chapitres 1 et 2 de la Genèse nous montre qu’au commencement, la terre (comme nous-mêmes) gisait dans le vide et la mort, les ténèbres étant un symbole de la mort : "Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut (Genèse 1:3)". Nous voyons que la première étape de l’œuvre de Dieu fut de susciter la lumière.  La première chose qu’Il va opérer dans nos vies c’est de commander à la lumière de nous éclairer. Mais attention, cette lumière doit impérativement continuer sa tâche durant toute notre vie chrétienne sinon la mort refera tôt ou tard surface et gâchera notre perception du Seigneur. Là où il y a la lumière, il y a la vie : "Car auprès de toi est la source de la vie; Par ta lumière nous voyons la lumière (Psaume 36:9)".

2) "...Qui es-tu, Seigneur? Et le Seigneur dit: Je suis Jésus... (Actes 9:5)". La révélation par Sa lumière nous fait alors entrer dans une recherche de la personne du Christ et non pas de la doctrine chrétienne seulement. Elle nous introduit dans une connaissance vivante du Seigneur Jésus-Christ car il n'est pas possible de connaître le Seigneur Jésus-Christ en profondeur, à moins que le Saint Esprit ne nous le révèle intérieurement. Il faut que ce soit une intervention directe de Dieu. "Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. (Jean 17:3)". Qui d’entre nous ne s’interroge pas sur la « vie éternelle » ? Lorsqu’Adam a connu sa femme, il a eu avec elle la communion la plus intime et la plus  précieuse. Il en va de même pour nous, la vie éternelle, c’est de chercher à connaître Dieu, c'est-à-dire avoir avec Lui une union personnelle profonde et véritable, d'esprit et de corps dans Sa lumière. "...je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l'excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j'ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection... (Philippiens 3:10)".

3) "...Seigneur, que veux-tu que je fasse? (Actes 9:6)". Et troisièmement, dans la mesure où la lumière de Dieu nous éclaire la personne de son Fils, nous entrons dans des œuvres préparées d’avance, des œuvres qui Lui appartiennent et que Lui seul nous fera pratiquées. Nos œuvres  sont-elles basées sur la doctrine ou sur une impulsion du Saint-Esprit ? Faisons-nous les choses parce qu’il faut les faire ou est ce sur une révélation que nous entreprenons nos activités ? Nos œuvres proviennent-elles d’une connaissance profonde du Seigneur et de Sa volonté ou d’une tradition évangélique?

Ceci est l’ordre des choses, et c’est en respectant ce protocole divin que l’Église et nos vies chrétiennes trouveront un épanouissement certain et un puissant accroissement spirituel. Certains cherchent à œuvrer par eux-mêmes sans connaitre le donneur d’ordre (notamment chez les jeunes chrétiens), d’autres souhaitent Le connaître sans la révélation par Sa lumière (ce qui n’engendre que de la doctrine, la lettre qui tue), certains encore cherchent et ne vivent que pour la révélation (ce qui ne provoque bien souvent que des déséquilibres mystiques outranciers). Tout cela produit une Église charnelle et déséquilibrée qui chancelle sur ses fondements,  apportant un mauvais témoignage au monde. La maison de Dieu n’est plus bâtie sur le roc  mais sur des préceptes humains confus et n’a donc plus de vigueur face aux épreuves et à ses ennemis. Ces trois piliers ne doivent à aucun moment s’éloigner de nos vies : La lumière de la révélation, qui conduit à la connaissance de Christ et de Son œuvre, et qui nous entraine à pratiquer les œuvres de Jésus par la foi. Tout ce qui touche à la foi chrétienne doit pouvoir se reposer sur ces trois positions sans qu’elles ne fassent jamais défaut.  Nous devons rechercher le Seigneur et Le supplier de les instaurer et de faire en sorte de les développer  sinon il nous sera impossible de marcher par l’Esprit. "Personne (…) ne connaît le Père, si ce n’est le Fils – disait notre Seigneur – et celui à qui le Fils veut le révéler (Matthieu 11.27).

Frédéric

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir