Diverses infos

 

Présentation de nos écoles privées  

 

Les chrétiens  de  saint-louis  se  " bougent "

 

  • Rencontre des responsables des différents cultes avec nos élus à la Mairie
  • Rencontre avec les résidents de la Cité du Rail
  • Visite de notre modeste chorale  à la Maison de Retraite de Village-Neuf
  • Les  Jeunes Chrétiens de saint-Louis ont des idées

                             ...et des bras , avec "I love Saint-Louis"

 I love saint-louis
  • En projet : une Marche pour la Paix

 

Confession de foi 

Ce que nous croyons

Déclaration de foi des Assemblées de Dieu de France

Article 1 : DIEU PDF Imprimer Envoyer

Nous croyons en un seul Dieu, existant de toute éternité en trois personnes, le Père le Fils et le Saint-Esprit, Créateur du ciel et de la terre, de toutes les choses visibles et invisibles, révélé en Jésus-Christ le Fils unique, par le moyen des Écritures.
Références bibliques :
1 Corinthiens chapitre 8 verset 6, Colossiens ch.1 v.16, Hébreux ch.1 v 2,Matthieu ch.28 v.19, 2 Corinthiens ch.13 v.1.

 
Article 2 : LES SAINTES ÉCRITURES PDF Imprimer Envoyer

Nous croyons que les Écritures, constituées des soixante-six livres de l'Ancien et du Nouveau Testament, sont la Parole de Dieu ; elles détiennent leur inspiration et leur autorité de Dieu seul ; elles sont infaillibles et seule norme pour la vie et la foi de l’Église.
Il en découle que, ni les coutumes ni les décrets, ni les visions ni les miracles, ni aucune autre révélation ni tradition ne sauraient modifier ou compléter les Écritures. Toutes choses doivent être examinées, réglées et réformées d'après les Écritures qui contiennent tout ce qui est nécessaire au salut et à l'édification de l’Église.
Références bibliques :
2 Timothée chapitre 3 versets15-17, 2 Pierre ch.1 v.20, 21,1 Corinthiens ch.15 v.1,2.

 
Article 3 : L'HOMME PDF Imprimer Envoyer

Nous croyons que l'homme et la femme ont été créés par Dieu à son image et à sa ressemblance. L'être humain, créé pur et innocent, est tombé dans le péché par transgression volontaire, est aussi tombé dans la désobéissance sous l'influence de Satan ; et l'humanité entière s'est éloignée de Dieu et demeure sous la domination du péché et dans la condamnation. Nous croyons que l'être humain est aimé de Dieu, et qu'il est appelé à changer de vie et à se convertir pour rétablir une relation vraie et juste avec Dieu et son prochain. Nous croyons à la dignité de la vie et du corps humain, du mariage et de la famille, de l'éducation et du travail, telle qu'elle est proclamée et protégée par les commandements de Dieu.
Références bibliques :
Genèse chapitre 1 verset 26, Genèse ch. 3 v.17, Romains ch. 5 v.12, Actes ch.3 v.19, Hébreux ch.13 v.4, Éphésiens ch.6 v.1-4.

 
Article 4 : JÉSUS-CHRIST PDF Imprimer Envoyer

Nous croyons en Jésus-Christ, le Fils unique, Dieu manifesté en chair, né d'une vierge, Marie de Nazareth, par le pouvoir du Saint-Esprit, venu du Père avec la nature divine et la nature humaine sans péché. Il est mort crucifié pour l'accomplissement des Écritures et selon le dessein arrêté de Dieu.
Nous croyons au sacrifice de sa vie parfaite offerte une fois pour toutes sur la croix, et par lequel nous avons le pardon des de nos péchés, la réconciliation avec Dieu, pour que nous ayons la vie éternelle.
Nous croyons à sa résurrection d'entre les morts, à son ascension corporelle auprès de son Père, à son autorité suprême, et à sa médiation auprès du Père en faveur des hommes.
Nous croyons que Jésus-Christ apparaîtra une seconde fois pour faire entrer l’Église dans son royaume éternel, pour ressusciter tous les hommes, et pour juger les vivants et les morts, mais personne ne connaît le jour et l'heure de son avènement.
Références bibliques :
Galates chapitre 4 verset 4, Philippiens ch.2 v.6 à 11, 2 Corinthiens ch.5 v.19,Romains ch.8 v.34, 1 Thessaloniciens ch.4 v.16, Matthieu ch.24 v.30-36.

 
Article 5 : LE SALUT PDF Imprimer Envoyer

Nous croyons que tout être humain peut être pardonné de ses péchés et devenir ainsi juste devant Dieu, et cela par la seule grâce de Dieu que nous recevons par la seule foi en Jésus- Christ.
Nous croyons que tout homme, justifié par la foi, reçoit la possibilité de se détourner de ses péchés et de vivre une vie sainte et pure par l'action du Saint-Esprit et de la Parole de Dieu qui demeurent en lui.
Nous croyons que le baptême, ordonné par Jésus-Christ, - signifiant, par l'immersion, la mort et la résurrection -, est le témoignage de la foi, du libre engagement envers Jésus-Christ et sa Parole, et du passage de la mort spirituelle à une vie nouvelle avec Dieu.
Références bibliques :
Actes chapitre 26 verset 18,Éphésiens ch.2 v. 8, 1 Pierre ch.1 v.15 à 23, Romains ch.6 v.4, 1 Pierre ch.3 v.21.

 
Article 6 : LE SAINT-ESPRIT PDF Imprimer Envoyer

Nous croyons en l'Esprit-Saint au Saint-Esprit, présence souveraine de Dieu qui a inspiré les prophètes et les apôtres de la Bible. il demeure dans le croyant pour lui révéler en Jésus, l'envoyé du Père, les vérités de l’Écriture, et pour lui communiquer l'amour, la sagesse et la paix.
Nous croyons que le baptême dans l'Esprit-Saint est une promesse. pour les chrétiens de tous les siècles ; il est donné par le Père et le Fils, et il est manifesté par le parler en langues comme au jour de la Pentecôte, selon le récit du Nouveau Testament. Nous croyons que le baptême dans le Saint-Esprit est une grâce qui édifie l’Église dans sa piété, et lui donne une force pour sa mission : annoncer l’Évangile à toutes les nations.
Nous croyons aux dons spirituels (ou charismes) cités dans les Écritures, et que le Saint-Esprit accorde à l’Église, pour secourir et construire sa piété. Nous croyons que les dons du Saint-Esprit doivent être exercés dans l’Église, selon la dignité et l'ordre commandés par le Nouveau Testament. Le baptême dans le Saint-Esprit et les divers dons spirituels laissent les croyants qui les manifestent maîtres et responsables d'eux-mêmes ; et ils ne poussent jamais à des extravagances, ni à des comportements ou des enseignements contraires aux Écritures.
Références bibliques :
Jean chapitre 16 versets 13 à 15, Galates ch.5 v.22, Actes ch.2 v.4 à 8, et 38 à 39, Actes ch.1 v.8, 1 Corinthiens ch.14.

 
Article 7 : L'EGLISE PDF Imprimer Envoyer

Nous croyons que l’Église est l'Assemblée des croyants qui gardent la foi en Jésus-Christ, le témoignage et l'enseignement des apôtres, ainsi que la prière.
Nous croyons que l’Église est construite par Jésus-Christ, son chef suprême. Ses serviteurs sont chargés de l'enseigner, pour qu'elle témoigne de la foi, de l'espérance et de l'amour aux hommes et aux femmes de ce monde, par la présence de Dieu.
Nous croyons que l’Église locale est l'expression visible de l’Église universelle qui est le corps de Christ, et qui ne peut être délimitée par les dénominations religieuses de la chrétienté. Par ses Assemblées autour des Saintes Écritures, elle construit et réalise son unité de foi, sa vie de piété, et sa vocation missionnaire.
Nous croyons que le repas de la Cène, institué par Jésus-Christ, doit être perpétué dans l’Église jusqu'à son avènement, avec le pain et le vin, en mémoire de sa mort expiatoire comme un signe de communion avec le Christ Sauveur, comme célébration et action de grâces envers l'amour de Dieu le Père.
Nous croyons que la prière pour la guérison des malades est une mission de l’Église qui est associée à la prédication de l’Évangile. Cette prière peut s'accompagner des gestes symboliques de l'imposition des mains ou de l'onction d'huile, selon les enseignements de Jésus-Christ. Sans l'opposer à la médecine, et sans fanatisme, nous croyons que la prière pour les malades et les affligés a toujours sa place dans l'annonce de l’Évangile du Dieu compatissant.
Références bibliques :
Actes des apôtres chapitre 2 versets.41 et 42, Éphésiens ch.4 v.11 à 15, Matthieu ch.26 v.26 à 29, 1 Corinthiens ch.10 v.16 à 17, Marc ch.16 v.15 à 18, Jacques ch.5 v.14.

 
Article 8: L'ESPERANCE PDF Imprimer Envoyer

Nous croyons que ceux qui meurent avec la foi en Jésus-Christ sont avec le Seigneur dès leur trépas, dans l'attente de la résurrection.
Nous croyons à la résurrection de tous les humains et au jugement final. Ceux qui auront cru en Jésus-Christ vivront éternellement dans le Royaume de Dieu. Les rebelles à Dieu subiront le châtiment éternel décrit dans l’Évangile de Jésus-Christ.
Références bibliques :
Luc chapitre 23 verset 43, 2 Corinthiens ch.5 v.1 à 10, 1 Corinthiens ch.15 v.42 à 44, Apocalypse ch.20 v.11-15.

 


 

 

À  propos  du  mariage  homosexuel  et  de  l'  homoparentalité 

logo fnadf

Prise de position des Assemblées de Dieu de France
à propos des projets de lois
sur le mariage homosexuel et l'homoparentalité

  Version PDF  
logo unadf 2010

Écrit par Bureau national des Assemblées de Dieu de France Jeudi, 13 Septembre 2012 13:02

Il existe, depuis la Création, une différence biologique entre l'homme et la femme. L'identité sexuelle masculine et féminine est le socle intemporel qui fonde le couple, permet le mariage, la procréation et la famille. Nous considérons que la remise en cause de ce modèle universel, qui nous est présentée comme une évolution de la société, s'apparente plutôt à une quête du culte de l'individualisme et de l'hédonisme ; nous ajoutons que « la liberté individuelle des adultes ne peut concurrencer le droit de l'enfant d'avoir un père et une mère

Nous estimons, de ce fait, que cette remise en cause ne représente pas un progrès mais plutôt un danger pour notre civilisation et les générations futures. Le contexte et les moeurs sociales de la société française ont subi de profonds changements qui ont fragilisé la structure familiale, provoqué l'augmentation des divorces et entraîné la multiplication des familles monoparentales, source fréquente de souffrances subies par les parents et par les enfants.

 

Les Assemblées de Dieu de France ont toujours été sensibles à ce rétrécissement du tissu familial, et ne restent pas indifférentes aujourd'hui, à ces projets de lois concernant le mariage homosexuel et l'homoparentalité. Leur position ne suit pas les fluctuations des opinions publiques puisque les Eglises sont différentes de la société laïque par nature et par doctrine. Les Assemblées de Dieu de France précisent que leur position éthique ne s'inspire, ni d'idéologie d'outre-Atlantique, ni de celle d'un parti politique quelconque, ni d'une autre religion, vu la diversité sociale de leurs membres et la variété de leurs sensibilités.

 

Pour solutionner les problèmes concernant la famille, notre fédération d’Églises préfère encourager la promotion d'autres politiques familiales et sociales prioritaires (protection de l'enfance et de la petite enfance, accompagnement du grand âge et des familles déstructurées), plutôt que d'inventer de nouvelles formes de parentalité qui bouleverseraient l'équilibre fragile de notre société.

 

Face à ce projet qui aboutirait à une déconstruction du modèle familial, les Assemblées de Dieu tiennent à rappeler les valeurs bibliques, dont la pertinence ne saurait être remise en cause, valeurs qui défendent le modèle du mariage hétérosexuel dans la fidélité et le modèle parental d'un père et d'une mère. De par leur doctrine, elles restent fermement attachées au respect des valeurs éthiques bibliques qu’elles expriment clairement dans le premier point de leur théologie où la Bible est présentée comme « la règle infaillible de la foi et de la conduite de l’Assemblée en général et du chrétien en particulier » (2).

 

Une fois cette prise de position clairement établie, nous tenons à spécifier que nous condamnons, sans équivoque, les violences et les agressions faites aux homosexuels sous quelque forme que ce soit, et ne saurions, de ce fait, être qualifiés «d'homophobes» ; par contre, nous ne pouvons cautionner un mode de vie contraire aux normes bibliques qui définissent les bases de la vie chrétienne.

 

Si ces projets de lois étaient adoptés par l'Assemblée Nationale, les Assemblées de Dieu de France déclarent qu'elles ne reconnaîtront pas le mariage homosexuel et que leurs pasteurs ne célèbreront pas le mariage religieux de deux personnes du même sexe. Les Assemblées de Dieu de France, à l’exemple de Jésus-Christ et de l'enseignement des Evangiles, encouragent la compassion et l'accueil de tout être humain mais elles défendent le modèle inégalable de la cellule familiale composée du père, de la mère et de l'enfant.

Le bureau national des Assemblées de Dieu de France.
Contact : Thierry LE GALL
Directeur de la Communication des Assemblées de Dieu de France
06 43 56 79 16 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.